Choisir le meilleur nom d’expéditeur pour vos campagnes emailing

par | Juin 16, 2022

Si votre objectif est d’augmenter votre taux de délivrabilité, vous devez avoir plusieurs informations en tête. D’abord, ceux qui ont le contrôle de l’arrivée de vos emails dans la boîte de réception de votre audience, ce sont les Fournisseurs d’Accès Internet (FAIs) : Orange, Yahoo, La Poste, Gmail, SFR, IOL… Les outils anti-spams comme Vade ont un rôle tout aussi important dans votre déliverabilité.

Si vous êtes une entreprise qui envoie des campagnes d’emails pour d’autres partenaires, les règles établies sont d’autant plus cruciales dans votre stratégie : les FAIs auront tendance à bloquer vos campagnes si vous tenter de contourner les règles.

En juin 2022, les fournisseurs d’accès internet français ont, une fois de plus, amélioré les bonnes pratiques autour du “display name”. Littéralement, il s’agit du nom d’affichage, le nom d’expéditeur emailing que votre audience verra apparaître. Vérifions ensemble ce qui est possible et ce qui est interdit pour vos campagnes emailing.

Ecoutez l’analyse de Bruno sur le meilleur Display Name – La Baz Podcast

Nom d’expéditeur d’email : on connait les recos des Fournisseurs d’Accès Internet (FAIs)

D’abord, où est le display name dans votre campagne emailing

Le display name, c’est l’alias que vous indiquez dans vos emails au niveau de l’expéditeur. C’est le nom d’envoi que votre audience verra lorsque le mail atterrit en boîte de réception.

C’est une partie de votre campagne emailing à ne pas négliger : elle a un impact sur votre délivrabilité. On parle de la capacité d’un message à atterrir en boîte de réception.

Ici, le display name est « Mindbaz« . L’objet est « Comment choisir le meilleur nom d’expéditeur pour vos campagnes emailing« .

Les règles se durcissent

En marketing direct par email, il a souvent été coutume d’utiliser cet alias expéditeur pour préciser l’offre présente dans les emails. Les règles d’usage acceptées par les différents FAI et organes de filtrage se sont durcies ces dernières années pour faire face aux tentatives de phishing et/ou d’expéditeurs volontairement trompeurs.

Mindbaz : la solution emailing efficace pour améliorer votre taux de délivrabilité

3 conseils pour votre nom d’affichage

Les Fournisseurs d’Accès Internet (FAIs) communiquent des bonnes pratiques pour votre nom d’expéditeur afin qu’il arrive en boîte de réception. Ils demandent que l’utilisateur puisse identifier simplement qui envoie l’email marketing ou la publicité.

Les experts Mindbaz vérifient régulièrement les règles pour vous apporter les meilleurs conseils afin de booster votre délivrabilité :

  1. Votre nom d’expéditeur emailing doit correspondre au nom de votre base de données : L’opt-in
  2. N’utilisez pas le nom d’une marque seule (si ce n’est pas votre entreprise)
  3. L’espace dédié à l’expéditeur n’est pas un second objet

Le meilleur nom d’expéditeur pour vos campagnes emailing

Concrètement, la clarté est votre principal atout. Garder en tête le nom de la marque diffusée, le nom de la base de données et votre objet. Une fois ces éléments clairs, vous pouvez programmer votre compagne emailing.

Admettons que votre entreprise envoie une campagne Amazon sur la base de données “La sélection du jour”. Vous tenez à informer votre audience que les produits sont actuellement en promotion.

Dans cette hypothèse, le nom d’expéditeur de votre campagne optimisé doit être :

Expéditeur: La sélection du jour
Objet: [Amazon] Promotion sur les produits du jour

Ne pas suivre les règles peut avoir de lourdes conséquences pour votre entreprise. Si vous aviez l’habitude d’utiliser des alias plus souples et vendeurs qui étaient efficaces, soyez prudents : Les Fournisseurs d’Accès Internet ne cessent de mettre à jour leurs règles. Vos noms d’expéditeur passaient peut-être jusqu’à présent, mais ce n’est probablement plus le cas.

SMS marketing: et si vous tentiez le coup

Ce que vous ne pouvez plus utilisez comme alias d’email

Oui, les règles changent avec le temps. Certains articles ont pu vous indiquer des conseils différents de ceux que nous venons de vous donner. Vous devez donc toujours vous assurer de la date à laquelle l’article a été rédigé et de la veille de son auteur (Juin 2022 pour nous!).

Voici quelques exemples des pratiques courantes qui ne sont plus acceptées par les FAIs :

  • Amazon*
  • Votre magasin en ligne
  • Promotions
  • Base 1 pour vos besoins en jardinage
  • Votre magasin en ligne par Base1
  • Les meilleures offres rien que pour vous

*C’est pas compliqué : Si vous n’êtes pas Amazon, ne dîtes pas que vous êtes Amazon

Les marques blanches : l’exemple d’une campagne email pour une assurance santé

Quelques alias interdits dans le cas de l’assurance :

  • Mon assurance santé
  • Base pour la santé des séniors
  • Assurance santé pour sénior par Base
  • Etc.

Et si on brisait les règles des FAI et des filtres anti-spams ?

Un manquement aux règles conduira à un blocage des Fournisseurs d’Accès Internet et un mauvais score des outils de filtrage. Eviter les risques à ce sujet : le jeu n’en vaut pas la chandelle. Le maître mot est d’identifier qui envoie l’email pour ne pas induire en erreur vos abonnés.

Encore un effort pour optimiser votre déliverabilité

OK, on vient de vous donner quelques conseils pour booster les statistiques comme l’arrivée en boîte réception de vos emails. Vous voulez aller plus loin ? Normal, le taux d’ouverture est également un indacteur de performance clef dont plusieurs paramètres ont un impact, comme

Un bon display name : parce que votre audience compte aussi

Vous avez bien appliqué les règles de votre display name ? Bien. Mais ce n’est pas fini : Les filtres anti-spams vont s’attarder sur les signaux envoyés par votre audience sur votre campagne. Il y a les bons signaux et les mauvais.

Les bons signaux 

  • Un taux d’ouverture élevé
  • Un bon taux de réponse
  • Déplacer un message de la corbeille (voire des spams !) jusqu’à la boîte de réception
  • Ajouter l’expéditeur au carnet d’adresses

Les mauvais signaux

  • Déplacer un message de la boîte de réception à la corbeille ou au dossier des spams
  • Supprimer un message non-ouvert.

Ces éléments déterminent un score qui est particulièrement important pour votre taux de délivrabilité. 

Les membres de votre audience qui agissent ainsi sont directement influencés par votre nom d’expéditeur. Conclusion : Optimisez  votre display name pour les FAI, les logiciels de filtrage mais surtout pour votre audience.

Vous avez encore des questions ?

Et si on en parlait pour voir comment améliorer votre taux de délivrabilité avec nos experts !

Vous cherchez une solution efficace pour vos campagnes emailing ? Programmez une démo pour agir concrètement.

A lire pour travailler votre délivrabilité